Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pages

7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 09:46

A-F-INVITATION-FR-COR-III-M-7197.jpg

Le travail "Cendres et Oiseaux de feu" prendra forme avec la réalisation d'une installation ponctuelle sur le site de la grange du Presbytère de St Avit de Vialard (Dordogne).

Inauguration le vendredi 19 juillet à partir de 18h

Exposition du 19 au 28 juillet 2013

Repost 0
7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 05:49

claude-varlan2.jpg

Repost 0
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 08:51

EDITO Dernièrement, dans le cadre de l’exercice de mes fonctions,  je me rendais à Agen, au pays des bastides, des rebelles cathares, des irréductibles paysans (exception culturelle à la Française)  mais aussi au  pays des si fameux et si emblématiques  pruneaux d’Agen.

C’est ici aux abords d’un champ de maïs que je tombais nez-à-nez  (désolé pour cette approche anthropique de l’animal) avec le fameux long-bric d’Agen une espèce  aussi emblématique et aussi populaire que le grand  Coulaubre de la rivière Espérance qui traverse le Périgord et le pays de l’homme.

C’est alors que,  de retour vers la capital à bord de mon jet privé, et fort de ma fierté de vivre dans un beau pays, je décidais, moi-aussi de sortir ma boite à outils, cherchant avant tout à valoriser  un certain savoir faire et l’excellence à la Française. Le Lot-et-Garonne n’est pas un pays comme les autres, ce n’est pas un pays de demi-mesure, ni de demi-portion, ce pays a  une véritable carte à jouer et possède une véritable « énergie » prêt à relever tout les défis  pour sortir de ce marasme économique, de cette crise qui frappe nos campagnes et fait pleurer nos paysans.

En ce jour morose et  à la veille du solstice d’été (sic) je viens de prendre conscience que ma rencontre avec le long-bric d’Agen était peut-être un véritable atout pour  ce monde rural  désemparé. Ma mission si vous l’acceptez sera de donner un peu de « piquant » à la gastronomie autochtone, avec à la clé (pourquoi pas) une A.O.C.(Appellation d’Origine Contrôlée).

Mon idée s’est nourrie de cette riche et documentée revue La  France Agricole «  Nitrates et Santé/  l’étonnante contre-attaque », qui, en résumé, nous apporte tous les éléments pour revoir notre copie sur les fameux Nitrates que l’on considérait jusqu’à présent  comme responsable de la pollution de  nos rivières et du souillage de nos plages par les algues vertes.

Je me suis trompé, vous vous êtes trompés, nos politiques se sont trompés, l’Europe s’est trompée.

Les Nitrates en fait sont pleins de vertus thérapeutiques, pleins de vitamines, en résumé bons pour la santé,  on se demande pourquoi alors nos politiques insistent  à vouloir faire appliquer cette sacrosaint DIRECTIVE NITRATES DE 1991 et d’imposer à nos paysans des bandes enherbées inutiles,  qui de surcroit font perdre de la surface cultivable alors que la planète crève de faim, une hérésie en pays cathares !!!On se demande aussi pourquoi en 2007, les juges du tribunal administratif de Rennes ont pointé du doigt la carence du gouvernement dans la mise en œuvre des réglementations européennes ?

Oui, on se demande bien qu’elles mouches ont piqué tout ces hauts fonctionnaires  en cols blancs qui n’ont peut-être jamais portés une paire de botte et qui n’ont peut-être  jamais aussi dégustés une bonne poularde farci aux pruneaux d’Agen.

Il serait peut-être opportun de demander à l’Agence Française du médicament de valider le rembourser par notre Sécurité Social des tonnes d’engrais chimiques azotées  déversés dans nos champs, et dans nos rivières, puisque les nitrates seraient  des médicaments !!!…. Nous vivons dans un pays ou tout est beau, tout est rose, au pays des Bisounours ?

Beaucoup de "peut-être" et de "pourquoi pas" pendant que  notre bon vieux long-bric d’Agen profite du « bon savoir faire  productiviste » de ces Hommes de la terre.

Valorisons notre long-bric  sur nos bonnes tables, je propose le long-bric farci sur canapé de pruneau d’Agen accompagné d’un gaspacho d’algue verte de Bretage, un produit riche et protéiné,  né de l’exception culturelle lot-et-garonnaise et qui pourrait prétendre de toute évidence à une AOC (Appellation d’origine Contrôlée) et pourquoi pas aussi recevoir en sus  le label de qualité Européenne.

long-bricStop à la demagogies!!! Notre long-bric paie le prix d’une agriculture productiviste, notre long-bric a eu la malchance de naitre sur un territoire où les règles élémentaires de santé public sont bafouées (bien de vraies  études le confirme). Notre long -bric est un rebelle, un irréductible Long-bric gaulois qui se nourri malgré lui de fongicide, de nitrates et de produits phytopharmaceutiques en tout genre. Il vit en terrain miné, une véritable bombe à retardement cautionnée par ces irresponsables gestionnaires de nos terres, avec en arrière fond, un seul mot d’ordre :

le profit.

Ces individus semblent être  les seuls à croire que nos plages bretonnes recouvertes d’algues vertes sont « une manne » pour notre avenir  (tiens pourquoi pas produire du biocarburant ?). Même le bon sanglier gaulois ni trouve pas sont compte et  meurt d’intoxication alimentaire (le banquet à la « salade  romaine » ne leurs réussis pas, encore une hérésie !

Serions-nous au pays de la divine comédie, au pays des prunes de d’Ente, au pays de l’entonnoir obscure qui repend dans les entrailles de la terre un mauvais breuvage, un mal fallacieux. Oui, nous sommes bien au pays de  ces annonceurs de contrevérités, face à eux, les structures  associatives sont désemparée,  bien démunies devant le rocher de Sisyphe.

Ce pauvre long-bric est issu d’une manipulation génétique sournoise, faisons tomber les masques ! Réveillez-vous et mettons ces fermiers hors d’état de nuire - devant la vraie-réalité une réalité moins réjouissante pour notre planète!

Au menu ce soir je vous conseille le long-bric farci sur canapé de pruneau d’Agen avec un gaspacho d’algue verte - je corrige mon Edito,  en fait le long-bric d’Agen est une appellation d’origine Non Contrôlée (AONC). Bon appétit !

Signé un irréductible gaulois fonctionnaire et responsable.

Repost 0
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 17:20

6a00d8341cc37f53ef01901c20599c970b-800wi

Les couleurs primaires, bleu  de ciel ou des mers tourmentées, le jaune de l’astre incandescent,  le rouge passionnel - rouge de sang..... se révèlent.

Les couleurs Primaires  sont à l’honneur au Pôle des métiers d’Art de Nontron (PEMA). Les couleurs primaires s’accrochent sur les volumes,  sur les matières..... de tissu, de terre,  de bois, de verre ou de métal.

Primaire comme essentiel.

jean-François BOURLARD.jpgjean-françois Bourlard

MARIT KATHRINER.jpgmarit Kathriner

PRIMAIRES8.jpgJean Gazdac

PRIMAIRES9jpg.jpgchristine Coste

DOROTHEE LORIQUET.jpgdorothée Loriquet

PRIMAIRES.jpg

PRIMAIRES16jpg.jpgfabienne Auzolle

 

Repost 0
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 15:53

6a00d8341cc37f53ef01901c20599c970b-800wi.jpg

Repost 0
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 07:29

IMGP8678.JPG

IMGP8648.JPG

IMGP8652.JPG

IMGP8691.JPG

IMGP8690.JPG

IMGP8628.JPG

IMGP8622.JPG

IMGP8609.JPG

IMGP8603.JPG

Repost 0
Published by thierry B - dans l'Art au naturel
commenter cet article
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 17:51

DOSSIER-2013-4538.jpg

DOSSIER-2013-4533.jpg

DOSSIER-2013-4565-5.jpg

DOSSIER-2013-4562.jpg

émail sur métal

Repost 0
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 17:46

IMGP8326

Repost 0
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 09:44
Repost 0
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 09:30

JARDIN-1-MAI-124.jpg

JARDIN-1-MAI-042.jpg

JARDIN-1-MAI-039.jpg

JARDIN-1-MAI-037.jpg

JARDIN-1-MAI-035.jpg

JARDIN-1-MAI-026.jpg

JARDIN-1-MAI-070.jpg

JARDIN-1-MAI-024.jpg

JARDIN-1-MAI-014.jpg

Repost 0
Published by thierry B - dans la vie de mon jardin
commenter cet article